Actualités
Maladie de Lyme : Attention, danger !!!

Attention à Ixodes Ricinus, un bien beau nom pour la tique principale vectrice dans nos contrées de la Maladie de Lyme.

Vous travaillez, vous vous promenez en Forêt, zone boisée ou dans notre belle nature, rappelez-vous que les tiques redoublent d’activité de juin à octobre, période des champignons, de belle ballade en forêt ou de travaux pour l’entretien esthétique de nos parcours bucoliques et champêtres.

Il y a moins de tiques au printemps et en hiver mais le risque d’une piqûre est toujours présent.

Attention, prenons quelques précautions!

  • Portons des vêtements couvrant la peau : manches longues, pantalon, chaussettes, bottes, chaussures montantes, casquette (pour les sous-bois).
  • Employons des produits répulsifs :

Les produits efficaces sont souvent à base de 30% de DEET (N-diethyl-meta-toluamide) et doivent être appliqués aux vêtements et non sur la peau.

  • Soyons vigilants:

Au retour de nos activités , assurons-nous qu’il n’y a pas de tiques sur nos vêtements, notre corps, dans nos cheveux et pensons à nos compagnons, chiens ou chats.

Que nous transmet dame IXODE : un spirochète, bactérie responsable de la maladie de Lyme.

Précisons que toutes les tiques ne sont pas porteuses de ces bactéries, heureusement.

Plusieurs espèces de borrélies, actuellement désignées sous le terme de groupeburgdorferi ou Borrelia burgdorferi sensu lato, sont impliquées dans cette infection.

Trois de ces espèces sont pathogènes pour l’homme:

  • B. burgdorferi senso strictu dans les manifestions arthritiques.
  • B. garinii dans les manifestations neurologiques.
  • B. afzelii dans les manifestations cutanées tardives: l’acrodermatite chronique atrophique.

 

Que se passe-t-il? :

Après morsure indolore de la tique, le spirochète diffuse dans la peau par l’intermédiaire de la salive de la tique, parfois dans le sang et les tissus de celle-ci (voir comment enlever une tique), et va alors entraîner une maladie protéiforme qui doit être rapidement traitée par antibiotiques.

Symptômes apparents :

1-Phase primaire, localisée :

Après une incubation de 2 à 32 jours, on assiste à l’apparition d’un érythème chronique migrant (erythema migrans) centré par la morsure de la tique. Cette lésion initiale maculaire rouge et arrondie se propage de façon centrifuge alors que le centre s’éclaircit (voir photos).

Elle n’est pas douloureuse en principe et dure environ 21 jours. Sa dénomination de « chronique » n’est donc pas adaptée, puisque cet érythème guérit spontanément en quelques semaines .

On le constate surtout, en Europe, au cours de l’été. Il siège souvent dans la partie inférieure du corps. Des formes cliniques variées peuvent exister, sans décoloration du centre, squameuses ou très étendues.

L’évolution spontanée vers la guérison est parfois trompeuse car dans certains cas le patient va être exposé à voir apparaître les manifestations secondaires et tertiaires de la maladie, x temps après, d’où le danger.

2.Phase primo secondaire:

Parfois des signes généraux sont présents, avec de la fièvre, une asthénie, un malaise général, alors que l’erythema migrans est toujours visible.

Ces deux premiers stades sont les plus importants à relever car ils sont les seuls moyens « visibles » de savoir si l’on est « infecté » .

3.Et d’autres processus « non apparents » s’enclenchent mais ils en sont d’autant plus graves : il est heureusement possible d’en guérir mais au prix d’un parcours parfois long et difficile ; allez voir le site : tiquatac de Marie-Françoise Nawrocki[tiquatac@infonie.fr] pour en savoir plus !!

Surtout n’hésitez pas à consulter votre médecin dés que vous avez été piqué par des tiques et qu’apparaissent des signes (érythèmes) et/ou démangeaisons persistantes !!

Je vous conseille d’aller visiter les sites en réferences pour connaître les conséquences et séquelles susceptibles de vous atteindre même quelques années plus tard !!!

Comment retirer la tique :

  • Ne pas utiliser d’éther, de cigarette pour la brûler!!!!
  • Utiliser plutôt des tire-tiques.

TIRE-TIC :

Crochet pour retirer les tiques en toute sécurité.

Pour ôter la tique, insérer le crochet autour du corps de la tique, puis tourner dans le sens inverse des aiguilles d’une montre jusqu’à ce qu’elle se décroche. L’étui contient 2 crochets dont un spécial petites tiques. Allez voir sur le site suivant où sa présentation est très explicite :